béton hydrofuge

Quels sont les avantages du béton hydrofuge?

Avant chaque projet de construction, il convient de définir les divers besoins et les matériaux à utiliser. Si parfois le choix de ces derniers s’impose d’emblée, il est plus ardu dans certains cas.

Certains matériaux ne sont utilisés que dans des conditions très précises. C’est le cas par exemple du béton hydrofuge.

Ce matériau de construction réputé pour sa grande résistance à l’humidité est le plus souvent utilisé pour les édifices qui seront fortement exposés aux effets de l’eau ou à une forte pluviométrie.

Mais, il convient avant de le choisir d’en connaître toutes les caractéristiques afin d’être plus à même de prendre la bonne décision.

C’est pour cela qu’à travers ce guide, le béton hydrofuge ne présentera plus de secrets pour vous. Ses différentes caractéristiques, ses nombreux avantages, son mode d’emploi et bien d’autres particularités vous seront exposés de façon intégrale dans cet article.

Qu’est-ce que le béton hydrofuge?

Comme son nom l’indique, le béton hydrofuge est un béton quasiment imperméable. Sa faible porosité lui permet de résister à un environnement humide ou pluvieux. Ce qui le distingue du béton ordinaire, c’est la présence d’un adjuvant qui sert à améliorer son imperméabilité.

béton hydrofuge impermeable

La différence entre le béton classique et le béton hydrofuge

À l’instar d’une éponge, le béton classique est naturellement poreux. Il laisse facilement passer l’eau. Ce n’est pas un problème en soi.

Mais, ça devient très vite un casse-tête lorsque la quantité d’eau à laquelle est exposé le béton devient considérable.

L’assemblage de composants tels que l’eau, le ciment, le sable et le gravier permet sa constitution. Mais, pendant qu’il durcit de façon progressive, une partie de l’eau s’évapore par extraction. Ce phénomène entraîne alors la création d’un réseau de vides.

Le niveau de porosité est élevé lorsque le béton est conçu pour absorber de l’eau. C’est le cas du béton drainant par exemple. Ce même niveau est plutôt faible lorsque le béton est compact.


La différence fondamentale entre le béton classique et le béton hydrofuge c’est la quasi-imperméabilité de ce dernier. Contrairement au béton classique, le béton hydrofuge est spécialement conçu pour éviter et empêcher le passage de l’eau.

Les avantages du béton hydrofuge

C’est parce qu’il représente une alternative crédible dans tout projet de construction que le béton hydrofuge vous est ici présenté. Ses nombreux avantages parlent éloquemment pour lui et militent en faveur de son utilisation, peu importe le lieu d’application.

En premier lieu, grâce à ses propriétés hydrofuges, il repousse avec succès l’eau et atteint un niveau optimal de résistance. Cela entraîne la réduction considérable des risques éventuels de fissures surtout en temps de pluie. Il en est de même si une zone est fortement exposée à l’humidité.

Par conséquent, la durabilité du béton est considérablement améliorée et l’absorption capillaire est fortement diminuée. De plus, l’ajout d’un composant hydrofuge permet la conservation des propriétés initiales du béton et n’influe en aucun cas sur ses propriétés thermiques.

Piscine béton hydrofuge
Piscine béton hydrofuge

Pour quelles applications ?

Le béton hydrofuge s’utilise principalement et spécifiquement pour toutes les constructions où le béton est exposé à la forte présence de l’eau. Ainsi, il entre en ligne de compte dans la construction:

  • Des piscines ;
  • Des bassins ;
  • Des réservoirs d’eau.

Il peut aussi être utilisé pour réduire les remontées capillaires au niveau:

  • Du plancher ;
  • Du dallage ;
  • De la dalle.

Dans ces différents cas, c’est un hydrofuge de masse qui est utilisé. Mais, dans certains cas, un hydrofuge de surface est utilisé.

Le but est alors de protéger les murs et les toitures afin d’éviter et d’empêcher les pénétrations d’eau. C’est la solution toute trouvée pour éviter les risques de fuites ou d’inondations.

Caractéristiques du béton hydrofuge ?

Le béton classique et le béton hydrofuge ont en commun des composants de base identiques. C’est juste l’addition de l’hydrofuge qui différencie le béton hydrofuge du béton classique.

En tenant compte de vos besoins, les éléments indispensables pour obtenir un béton hydrofuge sont les suivants:

  • 350 kg/m3 de ciment ;
  • 650 kg/mde sable ;
  • 1100 kg/m3 de granulats ;
  • 50 kg/m3 de cendres volantes pouvant être utilisées seules ou mélangées avec un autre adjuvant.

Il faut noter que ce ne sont là que des estimations qui peuvent sensiblement augmenter ou diminuer en fonction de vos besoins.

Des réducteurs de retrait peuvent être aussi ajoutés aux éléments cités un peu plus haut. Ces adjuvants hydrofuges sont disponibles sous deux formes : en poudre et en liquide. Ils doivent être ajoutés à l’eau lors du gâchage.

Le type de béton que vous voulez obtenir déterminera la quantité de réducteurs de retrait qui vous convient et que vous devez utiliser.

Plus le béton doit être étanche, plus la quantité de réducteurs de retrait doit être importante. Elle varie donc en fonction du niveau d’étanchéité désiré.

impermeable
Impermeable – mur piscine

Comment faire?

Le béton hydrofuge peut être utilisé aussi bien pour un traitement de masse que pour un traitement en surface. Lorsqu’il s’agit d’un traitement de masse, le processus est le suivant.

Il faut d’abord partir du postulat que dans ce cas le béton hydrofuge est le résultat de l’ajout d’un hydrofuge de masse pendant que le béton est malaxé.

Cet adjuvant (l’hydrofuge de masse) est issu dans la plupart des cas, d’acides gras ou de dérivés d’acides gras. Sa principale fonction c’est de diminuer la porosité et la capillarité du béton ou du mortier. Il doit être dosé à environ 2 % au plus.

En ce qui concerne son application sur une surface, le processus est relativement plus aisé et prend moins de temps. Cette dernière doit être faite à l’aide d’un rouleau, d’une brosse ou par projection.

Cette application doit se faire en une ou plusieurs couches sur la surface à traiter.

On parle dans ce cas d’hydrofuge de surface et ce dernier est utilisé pour empêcher les pénétrations d’eau au niveau des murs ou de la toiture. À ce niveau il faut prévoir au moins 1,5 l/m².

L’une des conditions sine qua non pour obtenir un résultat impeccable, c’est d’optimiser l’état de la surface à traiter. Cette dernière doit être propre, sèche, bien dégraissée et adhérente. Dans le cas contraire, bonjour les dégâts.

Coût et processus de livraison d’un béton hydrofuge

Le béton hydrofuge est un peu plus cher que le béton classique, mais la différence de coût est juste d’une dizaine d’euros. Il varie généralement entre 110 et 130 €.

Cette différence de prix s’explique par l’ajout d’éléments supplémentaires nécessaires à sa composition. Dans ce cas, un adjuvant par exemple coûte en moyenne 7 € pour un dosage d’environ 2 % du poids du ciment.

Pour éviter les désagréments variés, il est mieux de faire livrer votre béton par un camion-toupie. C’est un gage de qualité et les coûts sont très avantageux.

Que retenir de cet article sur le béton hydrofuge?

Pour résister efficacement aux inondations ou aux situations de forte humidité, le béton hydrofuge est le choix parfait. Sa quasi-imperméabilité est un avantage non négligeable.

Il peut être appliqué en surface ou en masse. Tout dépend en grande partie de vos besoins. Il est légèrement plus cher que le béton classique, mais cette cherté est justifiée par son étanchéité. Pour s’assurer d’avoir un matériau de qualité, il vaut mieux se le faire livrer par un camion-toupie.

Articles liés

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *